Accueil Site » Retour liste annuaire » plateforme : ImPACcell

ImPACcell
Responsable : Thierry Charlier • Responsable Tech. : Rémy Le Guével
Adresse : Structure Fédérative de Recherche BIOSIT
Université de Rennes 1, Bat 8
Campus de Villejean
2 Avenue du Pr. Leon Bernard
CS34317
35043 Rennes

complements

Certifications

Pas de certification ISO

Site web

http://imagerie-puces-a-cellules.univ-re...

Presentation de la plate-forme

La plateforme ImPACcell est une plateforme d'imagerie fonctionnelle dédiée à l'analyse des fonctions cellulaires et au criblage fonctionnel des molécules bioactives. Il est important de noter que la plateforme est engagée dans le développement et l'utilisation de méthodes alternatives à l'expérimentation animale, via le développement et la mise en place de cultures cellulaires eucaryotes 2D et 3D et l’utilisation des larves de poisson zèbre. La plateforme occupe actuellement 73m2 sur le campus de Villejean à l'université de Rennes 1. La plateforme est dirigée par Rémy Le Guevel (directeur technique) et Thierry Charlier (directeur scientifique) et emploie 2 techniciens. La plateforme est membre de BIOSIT (Structure fédérative dédiée à la recherche en santé et comprenant 13 plateformes) et est intégrée à l'axe «Exploration Fonctionnelle» de Biogenouest (réseau de plateformes du Grand-Ouest en Sciences du vivant et de l’environnement). ImPACcell est labélisée IBiSA depuis 2009.
La plateforme est dédiée à l'analyse des fonctions cellulaires et à la quantification des marqueurs associés. Plus particulièrement, ImPACcell est dédié au criblage de molécules (chimiques, naturelles, polluantes environnementales, siRNA ...) sur différents modèles biologiques. La valeur ajoutée du service est basée sur l'automatisation, la miniaturisation et la robotisation des analyses ainsi que sur une expertise dans l’utilisation de logiciels d'imagerie pour le criblage de contenu élevé / analyse de contenu élevé (HCS / HCS). La spécificité de la plateforme repose sur deux approches interdépendantes:
A. Soutien technologique pour le développement de projets de recherche en collaboration avec des équipes locales, nationales et internationales. Il est important de garder à l'esprit que le support technique d'ImPACcell est uniquement dédié à des fins de criblage
B. Développement de modèles biologiques comme alternative à l'expérimentation animale. Alors que la culture cellulaire bidimensionnelle (2D) reste une norme de base pour les analyses in vitro, ImPACcell travaille sur le développement de divers systèmes pour mieux modéliser l'impact de diverses molécules sur la physiologie cellulaire. Cette approche comprend le développement de cultures cellulaires 3D (sphéroïdes et bio-impression) et l'utilisation de larves de poisson zèbre. En outre, la plate-forme effectue également des analyses temporelles (time-lapse) pour quantifier la dynamique des mécanismes biologiques, pathologiques et thérapeutiques dans les cultures cellulaires 2D et 3D. Après validation et automatisation de ces procédures, ces technologies sont mises à la disposition des équipes de recherche. Il est important de souligner ici que ces méthodes sont développées à des fins de criblage et sont donc étroitement liées aux technologies à haut débit.
La plateforme offre un large éventail de méthodes sophistiquées et de technologies de pointe pour accueillir des projets provenant de laboratoires associés à BIOSIT, à l'Université de Rennes 1, ainsi que d'autres institutions académiques et privées. Les méthodologies comprennent:
- Culture cellulaire: technologies de culture cellulaire standards, comprenant l'ensemencement automatisé et la distribution de milieu de culture (plaques 6 à 384 puits, Starlet Hamilton) et système de repiquage à très haut débit et automatisé pour la levure (Rotor HDA, Singer Instruments), permettant la vitesse, la reproductibilité et la traçabilité. Il est important de noter le développement actuel de la bio-impression pour créer des structures similaires aux tissus afin de mieux définir le rôle du microenvironnement et de mieux modéliser les tissus pour le développement de criblage toxicologiques et thérapeutiques. La plateforme fournit également aux utilisateurs 21 lignes cellulaires sur demande (culture et stockage suivant les recommandations de l'ATCC).
- Immuno-marquage: De nombreux paramètres sont optimisés et validés pour un marquage automatisé à grande échelle (immunocytochimie, en plus de la coloration chimique) utilisant le poste de pipetage Nimbus (plaques 96-384 puits, Hamilton). Analyse comprenant un grand nombre de tests biologiques pour le stress et la toxicité des cellules, le cycle cellulaire, la signalisation intracellulaire et le cytosquelette.
- Acquisition automatisée d'images: microscope droit Zeiss avec platine motorisée et système d'acquisition pour 8 lames ou plaques 6 à 96 puits ainsi que le lecteur ArrayScanHCS VTI (récemment mis à niveau vers X1), couplé au bras robotisé CatalX pour le criblage pour la culture cellulaire (HCS/HCA) et pour larves de poisson zèbre (test Zebratox).
- Analyse d'image automatisé: De nombreux logiciels d'analyse permettent la quantification du signal et la reconstruction 3D, y compris la suite logicielle d'imagerie ArrayScan, Simple PCI, ZEN et ImageJ
- Luminomètre-Fluorimètre: Pour étendre davantage le service fourni par la plate-forme et à la demande de plusieurs lutilisateurs, nous avons récemment acheté un Luminomètre-Fluorimètre (Xénius, SAFAS, Monaco) pour effectuer un criblage moléculaire et mettre en parallèle ces données avec celles obtenues à partir du criblage HCS/HCA
- Imagerie time-lapse, permettant l'acquisition de données en culture cellulaire 2D (notamment avec CellASIC® ONIX2 Microfluidic Platform) et la culture cellulaire 3D (chambre de culture cellulaire avec contrôle de température et de CO2 / O2, connectée au microscope inversé (Zeiss) et au système Apotome
La plateforme propose 3 types de services:
1. Les collaborateurs et les utilisateurs sont formés et aidés à exploiter une ou plusieurs technologies en fonction de leurs besoins.
2. Criblage biologique de substances toxicologiques ou thérapeutiques. La plate-forme prend en charge l'intégralité du projet, de la culture cellulaire au marquage cellulaire (prolifération cellulaire et mort cellulaire), à l'acquisition et à l'analyse d'images. Le rapport final est ensuite transmis à l'utilisateur.
3. Sur demande, un service supplémentaire peut être proposé à l'utilisateur pour préciser davantage les mécanismes biologiques altérés par l'exposition aux substances. La stratégie est déterminée avec l'utilisateur. De nombreux tests ont été développés et validés sur la plateforme pour analyser un large éventail de paramètres cellulaires (morphologie et physiologie)

Moyens et equipements

- Robot de pipetage Hamilton STARLET pour cellules et produit + PSM type 2 pour robot Hamilton(2011) + Lecteur code barre 2D (2017).
- Robot de pipetage Hamilton NIMBUS I pour fixation et coloration des cellules et (2011), changé par le modèle NIMBUS II (2017).
- Microscope Zeiss droit + caméra NB + caméra couleur + platine motorisé XYZ + Colibri (illumination à LED) (2007). Upgrade logiciel (Zen) en 2014.
- Microscope Zeiss Inversé + apotome+ caméra + platine motorisé XYZ + Colibri (illumination à LED) + CO2/O2 + enceinte thermostatée (2005). Upgradé en 2014 (logiciel Zen+electronique) et en 2018 (camera, régulation gaz et température, definite focus...).
Microscope Zeiss Inversé pour microfluidique/Time Lapse + caméra + platine motorisé XYZ + Colibri + CO2/O2 + enceinte thermostatée (2012).
- Robot d'imagerie HCS Arrayscan VTI (Thermofisher Cellomics) + bras robotique CatalX + station d’analyse + logiciel (2009, upgradé en 2015).
- Système xCELLigence de mesure en temps réel, technologie basée sur la mesure d’impédance des cellules (2014).
- CellASIC ONIX2 Microfluidic System pour la vidéo-microscopie en time lapse (2016).
- Rotor HDA (Singer Instrument) pour réplication des plaque de culture (levures et bactéries) (2017).
- Bioprinteur (Allevi/Biobots; Philadelphia) pour le bioprinting d'environnement cellulaire (2016).

Galerie

Aucun visuels disponibles.