Accueil Site » Retour liste annuaire » plateforme : SCAC Service Commun d’Analyse Comportementale

SCAC Service Commun d’Analyse Comportementale
Responsable : Pr Jean COSTENTIN • Responsable Tech. : Jean Claude DO REGO (100%)
Adresse : SCAC-IRIB
Faculté de Médecine et Pharmacie
Université de Rouen-Normandie
3ème étage Bâtiment Recherche
22 boulevard Gambetta
76183 Rouen

complements

Certifications

Pas de certification ISO

Site web

http://scac-irib.univ-rouen.fr

Presentation de la plate-forme

La Plateforme d’Analyse Comportementale (SCAC : Service Commun d’Analyse Comportementale), une structure de recherche des sciences de la vie, est une plateforme IBiSA d’exploration comportementale et fonctionnelle de l’Institut de Recherche et d’Innovation Biomédicale (IRIB) de l’Université de Rouen-Normandie, qui permet grâce au savoir-faire des équipes constitutives, d’étudier les troubles du comportement alimentaire et du développement, la dépression, l’anxiété, la nutrition, la mémoire et l’apprentissage, la douleur, la motricité (activité spontanée, coordination motrice, marche), la toxicomanie (propriétés appétitives ou aversives), la neurotoxicité, etc... Le SCAC couvre un large spectre d’applications dans le domaine de la pharmacologie expérimentale, depuis la production et l’analyse de modèles animaux, essentiellement murins, reproduisant certaines pathologies nutritionnelles, neurodégénératives, affectives et motrices affectant l’humain, jusqu’aux aspects pharmaco-thérapeutiques de nouvelles molécules d’intérêt, la caractérisation de nouvelles cibles biologiques et la recherche de mécanismes en cause. Cette plateforme bénéficie du soutien de la Région Normandie, de l’Université de Rouen-Normandie, de l’INSERM, du CNRS, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, du FEDER, de l’Interreg IV et de plusieurs programmes d’échanges internationaux (CAPES-COFECUB, INSERM/FRSQ, INSERM/JSPS, POLONIUM, PROCORE, STAR,…).
Le SCAC possède des zones d’hébergements d’animaux et des zones spécialement dédiées à l’expérimentation animale. Il rassemble divers outils, pour les uns classiques et pour d’autres originaux, à la pointe des possibilités techniques actuelles. Les installations et les équipements du SCAC sont conformes aux normes et réglementations officielles (française, européennes et internationales). L’activité du SCAC est réalisée dans le grand respect de la directive européenne et française (86/609/CEE + 2010/63/UE) en matière d’expérimentation animale.
Le SCAC est ouvert à toute la communauté scientifique régionale, nationale et internationale, à la fois public comme privée. Pour accéder aux installations de la plateforme, les utilisateurs doivent annoncer les expériences à effectuer au moyen du formulaire de demande d’accès, disponible sur le site du SCAC, à envoyer (quelques jours avant le début des expériences) par mail à jean-claude.dorego@univ-rouen.fr ou par courrier (à : SCAC-IRIB ; Faculté de Médecine et Pharmacie ; 22 Bd Gambetta ; 76183 Rouen Cedex). Après acceptation de la demande, les équipes peuvent accéder au SCAC, selon 3 modes d’accès : (i) utilisation autonome (il est alors demandé aux premiers utilisateurs de suivre une formation aux techniques et aux appareils), (ii) collaboration scientifique (implication plus importante du personnel de la plateforme) ou (iii) prestation de service (le SCAC fourni aux demandeurs un calendrier prévisionnel pour la réalisation de l’étude). Ces modes d’accès à la plateforme dépendent du type de demande, du degré d’expertise et de la restriction d’accès à certains équipements du SCAC. Quelque soit le mode d’accès, le personnel du SCAC est disponible pour discuter, avec le demandeur, les divers aspects de son projet, y compris les détails expérimentaux, l’analyse et l’interprétation des résultats obtenus. Toutes les données produites au sein SCAC appartiennent strictement aux demandeurs et à leurs institutions.
Chaque projet réalisé au sein du SCAC est préalablement analysé par le conseil scientifique de la plateforme, afin d’en garantir la faisabilité, et doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès d’un comité d’éthique d’expérimentation animale (via APAFiS), selon les règles en vigueur.

Moyens et equipements

La plateforme SCAC a rassemblé, grâce à des financements diversifiés (Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Conseil Régional de Normandie, CNRS, FEDER, contrats privés) des équipements d’analyse comportementale et fonctionnelle, pour la plupart, à la pointe des possibilités techniques actuelles. Ces équipements sont organisés en 6 sections :

Section 1 : Evaluation des troubles moteurs
- Actimètre automatique, avec option Chambre de control environnemental, de 12 boxes pour souris et 6 boxes pour rats : 2008 (Plus de 150 000 €)
- Actimètre automatique de 8 boxes pour souris et 8 boxes pour rats : 2010
- Dispositif de roues d’activité équipées de système de freinage : 16 cages pour souris : 2007, 2014
- Tapis roulant ou Treadmill avec 6 voies pour souris ou 3 voies pour rats : 2013
- Rotarod comprenant 2 rotors dont un avec 4 voies pour souris et un avec 4 voies pour rats : 2013
- Parallel Rod Floor de 4 boxes pour souris : 2012
- Analyseur de marche (CatWalk) pour souris : 2010
- Analyseur de marche (CatWalk) pour rat : 2010
- Dispositif de mesure de force d’agrippement pour souris et pour rat : 2013
- Couloirs de mesure des troubles de la marche et de l’équilibre (Locotronic) pour souris et pour rat : 2015

Section 2 : Evaluation des troubles affectifs
- Labyrinthes en croix surélevé : 4 dispositifs souris et 2 dispositifs rats : 2001
- Labyrinthes en O surélevé avec plancher infrarouge : 4 dispositifs souris et 2 dispositifs rats : 2009 et 2011
- Dispositif de double compartiment noir/blanc de 4 boxes souris et 4 boxes rats, automatisé par système d’analyse d’image par vidéo (VideoTracking) : 2001
- Dispositif de double compartiment noir/blanc de 6 boxes souris et 6 boxes rats, automatisé par système de rayons infrarouges : 2008
- Dispositif automatisé de planche à trous de 6 boxes souris et 6 boxes rats : 2008
- Dispositif automatisé d’étude des interactions sociales de 4 boxes souris : 2011
- Dispositif automatisé d’épreuve d’Open Field de 6 boxes souris et 6 boxes rats : 2008
- Dispositif automatisé du test de l’escalier : 2 éléments souris : 2001
- Dispositif automatisé de Test de suspension caudale : 6 boxes souris : 2009
- Dispositif d’épreuve de la nage forcée de 4 boxes pour 4 souris, automatisé par des capteurs ultrasons et par système d’analyse d’image par vidéo : 2009
- Dispositif automatisé d’épreuve de la nage forcée de 4 boxes pour rats : 2011
- Dispositif d’épreuve de résignation apprise pour souris de 4 boxes : 2001
- Dispositif d’épreuve de résignation apprise pour rats de 4 boxes : 2007
- Cages modulaires phénotypiques (16 cages pour rongeurs) qui seront complétées avec le dispositif de mesure automatique des comportements alimentaires (demande en cours) : 2016

Section 3 : Evaluation des troubles métaboliques
- Dispositif de mesure automatique de mesure de consommation alimentaire et hydrique de 32 cages souris et 24 cages rat, avec contrôleur d’accès à la mangeoire et à l’abreuvoir : 2013 (Plus de 150 000 €)
- Dispositif de mesure de la composition corporelle par EchoMRI chez la souris et le rat éveillé : 2013
- Système modulaire de Calorimétrie indirecte de 8 cages pour souris et cages pour rats, avec options roue d’activité, actimètre infrarouge, mesure de poids corporel, control d’accès à la nourriture et à la boisson, ect… : 2014 (Plus de 150 000 €)
- Tapis roulant métabolique (Calo-Treadmill) : 2 tapis pour souris et 1 pour rat : 2014
- Cages de métabolisme et de diurèse : 24 cages pour souris : 2015
- Dispositif de mesure de la composition corporelle par RMN bas champs (MiniSpec, Bruker) chez la souris et le rat éveillé : 2016

Section 4 : Evaluation des troubles cognitifs
- Labyrinthes en Y, avec plancher infrarouge : 2 labyrinthes pour souris : 2003
- Labyrinthe aquatique de Morris pour souris et pour rat : 2009
- Shuttle Box pour les épreuves d’évitement passif et actif : 4 boxes pour souris et 4 boxes pour rats : 2001 et 2007 (Plus de 150 000 €)
- Labyrinthe radial à 8 branches automatique : un dispositif pour souris : 2011
- Dispositif de Planche à trous avec appâts : 6 boxes souris et 6 boxes rat : 2008
- Dispositif d’épreuve de reconnaissance d’objets : 4 boxes souris et 4 boxes rat : 2002 et 2008
- Dispositif de conditionnement à la peur avec option réflexe de sursaut : 4 boxes souris et 4 boxes rat : 2011
- Dispositif de conditionnement opérant (Boîte de Skinner) avec option auto-administration : 8 boxes pour souris : 2012 (Plus de 150 000 €)
- Labyrinthe de Barnes : un dispositif pour souris : 2014
- Labyrinthes en T, avec plancher infrarouge : 2 labyrinthes pour souris et rat : 2014
- Dispositif de mesure de capacité attentionnelle et de mémorisation : 8 boxes pour rongeurs : 2016 (Plus de 150 000 €)

Section 5 : Evaluation de la nociception
- Plaque Chaude : 2 dispositifs pour souris et pour rats
- Dispositif de stimulation plantaire pour souris et pour rats

Section 6 : Evaluation de certains aspects de la toxicomanie
- Dispositif de préférence de place conditionnée : 16 boxes souris et 8 boxes rats : 2000
- Dispositif de conditionnement opérant (Boîte de Skinner) avec option auto-administration : 8 boxes pour souris : 2012 (Plus de 150 000 €)

Autres dispositifs :
Le SCAC dispose en plus des équipements listés ci-dessus:
- de 4 salles équipées de systèmes d’analyse d’image par vidéo (VideoTracking) pourvu chacun de 4 caméras numériques couleur haute définition, munies de filtres infrarouge, pour l’automatisation de plusieurs épreuves : 2001, 2009, 2011 et 2016 (Plus de 150 000 €)
- d’une salle de Microchirurgie équipée de :
+ Table d’anesthésie gazeuse de 3 postes de chirurgie, équipée de masque avec détecteur, de sonde de température corporelle et de concentrateur d’oxygène : 2013
+ Cadres stéréotaxiques robotisés, équipés de microinjecteurs : 2 cadres pour souris et rats : 2013
+ Microscope chirurgical, équipé de caméra et d’appareil photo numérique, d’un grand écran et de plusieurs objectifs : 2013
+ Moniteur de température et de débit sanguin (Laser Doppler) : 2013
+ Respirateur pour rongeur : 2013
+ Intégrateur/Amplificateur multiparamétrique de 8 canaux pour ECG, EEG, EMG, pression respiratoire, pression artérielle, température corporelle, etc… : 2014
Bistouri électrique avec plusieurs accessoires (des électrodes, des pinces de coagulation,…) : 2013
+ Deux Pompes d’injection programmables : 2013
- Deux Microbalances : 2000 et 2008
- Plusieurs balances pour animaux et pour les produits : 2000, 2002, 2007, 2012, 2013, 2015 et 2016
- pHmètre : 2006
- Congélateur -80°C : 2003
- Congélateur -40°C : 2000
- Deux congélateurs -20°C : 2006 et 2012
- Réfrigérateur : 2005 et 2015
- des pièces d’hébergement des animaux : deux grandes pièces d’hébergement des animaux dont une pour souris (capacité 250 cages) et une pour rats (capacité 100 cages), équipées de portoirs ventilés et d’armoires ventilées : 2007, 2009, 20011 et 2015
- Lave cages et biberons : 2015
- Le SCAC dispose aussi de pièces d’hébergement d’une capacité de 200 cages (dont la surface n’est pas comptabilisée dans celles au sein du SCAC) au sein de l’animalerie centrale de la Faculté de Médecine et Pharmacie, située dans le même bâtiment.

Galerie

Aucun visuels disponibles.