Accueil Site » Retour liste annuaire » plateforme : CYCERON

CYCERON
Responsable : Francis Eustache • Responsable Tech. : Nicolas Delcroix
Adresse : GIP CYCERON
Bd Henri Becquerel
14074 CAEN

complements

Certifications

Pas de certification ISO

Site web

http://www.cyceron.fr

Presentation de la plate-forme

Le Groupement d’Intérêt Public Cyceron est une plate-forme d’imagerie biomédicale située à Caen. Installé au sein du campus Jules Horowitz du GANIL et intégré au plateau hospitalier et universitaire de Caen, ce GIP recherche a été créé en 1985 par le CEA, le CNRS, l’INSERM, l’université de Caen Basse-Normandie, l’hôpital de Caen, le GANIL, le Centre de Lutte Contre le Cancer François Baclesse et la région Basse-Normandie.
Initialement créé pour être l’un des 3 premiers centre français à développer l’imagerie par Tomographie par Emission de Positon (TEP), le GIP dispose aujourd’hui d’un ensemble d’équipements d’imagerie de pointe permettant une recherche translationnelle de la cellule à l’être vivant, chez l’animal (recherche préclinique) et l’homme (recherche clinique). Le GIP Cyceron a été labellisé « Plate-forme d’imagerie in vivo » par le RIO en 2003 puis par le GIS IBiSA en 2007.
Depuis janvier 2012, en parallèle de la campagne de contractualisation des unités de recherches de la vague B, une Unité Mixte de Service CNRS UMS3408 « Support CYCERON » a été créée pour soutenir l’activité de la plateforme. Outre le fonctionnement, le personnel de cette UMS a pour mission de coordonnées les démarches communes du GIP dont les investissements en équipements.
La plateforme IBiSA Cyceron offre des prestations de service pour la recherche en imagerie chez l’homme et en imagerie préclinique.
Pour cela elle dispose d’un plateau technique d’imagerie et trois équipes de soutien à la recherche.
Dans le plateau technique, elle met à disposition des appareillages TEP/CT pour développer de l’imagerie en neurologie (FDG, AV45, FMISO), en cancérologie (FDG, FLT, FMISO) et en cardiologie (FDG, H2O).
La plateforme possède également un appareil IRM 3T pour développer de la neuroimagerie cognitive, neurologie, cancérologie, cardiologie (IRM anatomique et fonctionnelle, DTI, spectroscopie).
Ces appareils servent également à l’imagerie préclinique pour le gros animal (TEP/CT et IRM 3T). Dédiés à l’imagerie préclinique du petit animal, la plateforme possède un micro-TEP/CT et un appareil IRM 7T.
En ce qui concerne l’imagerie cellulaire, la plateforme compte sur un système de dissection laser, un imageur calcique et d’immunofluorescence. La culture de cellules et des chambres à hypoxie comptent parmi les prestations également offertes.
Un microscope biphotonique et un confocal sont disponibles dans la plateforme ainsi qu’un microscope à épifluorescence avec système de capture automatique d’images et un appareil d’imagerie optique qui permet également de faire de l’in vivo.
Une salle d’histologie est disponible également pour la coupe de tissus grâce à deux cryostats, un vibratome et un microtome par congélation.
En ce qui concerne le soutien à la recherche, la plateforme compte le savoir faire pour développer des modèles animaux chez les rongeurs ou primates, pour l’étude de maladies neurodégénératives comme le Parkinson, cardiovasculaires et cancer ainsi que des modèles pour l’étude d’ischémie cérébrale expérimentale. Une salle de chirurgie complètement équipée et deux salles de physiologie sont également disponibles, dédiés au petit et gros animal. Une animalerie dite de protocole est disponible pour accueillir les primates non-humains pour les protocoles de recherche réalisés dans la plateforme. A noter également que le GIP CYCERON est connexe à l’animalerie centrale de l’Université de Caen Basse-Normandie.
La partie d’analyse de données et traitements d’images est également offerte par la plateforme, mettant à disposition une grille de calcul et une baie de stockage mutualisée pour l’ensemble des utilisateurs.
Un service administratif permet de gérer les devis, achats et facturations. La comptabilité se fait par le GIP Cyceron comme prestation également.

Moyens et equipements

Imagerie chez l’homme
IRM3T
Appareil d'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) corps entier à haut champ magnétique dédiée à l'imagerie chez l'homme : Achieva 3,0 Teslas quasar dual (Philips Healthcare) offrant un champ de vue transaxial maximum de 40 cm. Pour encoder spatialement le signal, deux modes de gradients de champ magnétique sont disponibles permettant soit une amplitude maximum et une vitesse de commutation de 40 mT/m et 200 T/m/s ou 80 mT/m et 100 T/m/s. Le système est accompagné d'une antenne tête émission/réception de type 'cage d'oiseau', d'une antenne tête à 8 éléments, ainsi que d'une antenne de surface à 2 éléments (8 cm de diamètre). Les antennes multi-éléments peuvent être utilisées en parallèle afin d'augmenter la sensibilité du signal recueilli ou de diminuer les temps d'acquistion d'images à l'aide de la technique d'imagerie parallèle SENSE. L'appareil d'IRM est interconnecté à un système de suivi des fonctions physiologiques (Magnitude, In Vivo), d'un système interactif (ELOQUENCE, In Vivo) pour la délivrance des stimulations sensorielles et l'enregistrement des réponses du sujet lors d'expérience d'IRM fonctionnelle. Ce système peut être associé au système de délivrance Starter F (MR-CONFON) et aux boitiers de réponses fORP (Current Desgin). Un système de suivi et d'enregistrement des mouvements oculaires des sujets est également présent (LRO-5000 Applied Science Laboratories).

TEP
Appareil hybride de Tomographie à Emission de Positon (TEP) et de TomoDensitoMétrie (TDM) corps entier : Discovery RX VCT 64 (General Electric Healthcare). Il est équipe pour la partie TEP de 15120 cristaux répartis sur 24 couronnes et offre un champ de vue physique axial de 15,7 cm. Chaque bloc est constitué d'un cristal scintillateur (LYSO) et d'un photomultiplicateur constitué de quatre photocathodes. Les images d'atténuation des tissus aux rayons gamma nécessaires pour la reconstruction des images (méthodes de rétroprojection filtrée ou méthode itérative OSEM) sont acquises à l'aide du tomodensitomètre. La présence de septas permet de sélectionner une acquisition d'image en mode 2D ou 3D. Le tomodensitomètre est équipé d'un générateur à rayons X (140 kV et 720 mA maximum) et d'un détecteur solide matricielle constitué de 57 blocs de 16 colonnes (axes x, y) par 64 lignes (axe z), permettant des applications avancées en imagerie par rayons X (ex : cardiologie). Le champ de vue effectif est de 40mm dans l'axe et 700mm en transaxiale. Sont associés à cet équipement un injecteur de produit de contraste (NEMOTO A300 dual) et un injecteur d'adénosine amagnétique (Continuum MR Infusion pump).

Imagerie pré-clinique
IRM7T
Appareil d'Imagerie par Résonance Magnétique : Pharmascan 70/16 à 7,0 Teslas (Bruker Biospin) offrant un champ de vue transaxial maximum de 9 cm. Il est équipé de gradient B-GA9 d'amplitude maximum de 300 mT/m avec une vitesse de commutation de 3750 T/m/s. Trois résonateurs de tailles différentes sont disponibles pour faire de l'imagerie sur la souris, le rat ou le petit primate (ex: marmouset).
Des berceaux de tailles différentes sont également disponibles, ils sont pré-équipés pour l'anesthésie gazeuse et dispose de fixations adaptées des animaux.
L'appareil est interconnecté à un système (Biotrig) d'enregistrement des fonction physiologiques (ECG, respiration, température) pour la surveillance et la synchronisation avec les séquences d'IRM.

MicroTEP
Appareil de Micro-TEP (Tomographie par Emission de Positons) dédié au petit animal : INVEON Préclinique, Siemens. Il est équipé de 64 blocs detecteurs repartis sur 4 couronnes complètes et offre un champ de vue transaxial effectif de 10,0 cm pour 12,7 cm en axial. Chaque bloc est constitué d'un bloc scintillateur de LSO et de 4 photomultiplicateurs.
La résolution du système est de 1,4 mm au centre. Les cartes d'atténuation nécessaires pour la reconstruction des images sont acquises à l'aide de sources embarquées de Cobalt (57Co). L'acquisition des images s'effectue en mode liste et en 3D. L'appareil permet l'acquisition de souris, rats et marmousets (tête et corps entier). Ce système est évolutif et peut être augmenté d'un Tomographe à Emission MonoPhotonique (TEMP) et d'un TomoDensitoMètre à rayon X (TDM).

Microscope bi-photonique
Microscope photonique Leica TCS SP5 MP avec lasers Chameleon vision II Coherent inc. (680 à 1080 nm). Détection SP à haute efficacité (cinq canaux en simultané) pour des dynamiques rapides (de 25 images par seconde à 512x512px jusqu’à 250 images par seconde à 512x16px) et un logiciel de démixage spectral. Source laser infrarouge, à grand pouvoir de pénétration dans les tissus, faible diffusion et faible absorption. Absorption bi-photonique : rayonnement 'inoffensif' pour les cellules vivantes. Accordabilité : autorise l'ajustement de l'excitation à un grand nombre de fluorochromes. Confinement de la photo dégradation au niveau du plan focal. Amélioration du rapport signal/bruit dans les coupes optiques sériées

Biospace
Photon Imageur pour Imagerie optique en temps réel comprenant une chambre d’imagerie étanche à la lumière avec plateau support chauffant pour champ de vue jusqu’à 24 cm x 18 cm avec rampe d’anesthésie gazeuse jusqu’à 5 postes (5 souris maximum). Système équipé d’une caméra CCD intensifiée double MCP 3e génération, avec objectif f 1.4. Un module pour fluorescence est disponible avec source de lumière froide (450 à 800 nm par pas de 5 nm) et roue motorisée de 6 filtres interchangeables pour émission de 450 à 850 nm et 6 filtres passe haut. Un module de bioluminescence est également disponible qui permet des comptages automatiques des photons émis avec le logiciel d’analyse des données avec recalage d’images M3 vision.

Biologie moléculaire et cellulaire

Microscope Confocal NIKON
Objectifs : 20x multi-immersion (eau, huile, glycérol) et 60x à immersion huile
Excitation :
laser Argon, raies d'excitation à 488 nm.
laser Hélium Néon, raies d'excitation à 543 nm.
laser Hélium Néon, raies d'excitation à 633 nm.
surplatine piézo Z

Microscope droit motorisé à épifluorescence (Leica DM 6000B) équipé d’une caméra (Photometrics,CoolSNAP) et d’un système d’analyse d’image (MetaVue^TM ).
Ce microscope permet la visualisation et l'analyse microscopique de coupes de tissus traitées par les techniques classiquement utilisées dans le cadre des neurosciences (Colorations signalétiques, Immunohistochimie et Immunohistofluorescence, Hybridation in situ, Traçage de voies nerveuses, Histoenzymologie ...).

Chambre d'hypoxie INVIVO2 1000 (Biotrace) permet de réaliser des expériences dans des conditions de culture où la température, la teneur en oxygène (O2) et en dioxyde de carbone (CO2) sont finement contrôlées. En effet, la température de la chambre peut varier de 5°C au dessous de la température ambiante jusqu'à 45°C. Le pourcentage dans l'atmosphère d'O2 et de CO2 est quant à lui contrôlé précisément grâce à des mélangeurs de gaz. Ces derniers permettent notamment de produire une atmosphère dont le pourcentage d'O2 peut être fixé entre 0.1% et 20.9% avec une précision de 0.1%. De plus, constituée de deux enceintes indépendantes l'une de l'autre, cette chambre d'hypoxie offre la possibilité d'effectuer deux expériences différentes simultanément (par exemple, deux pourcentages d'O2 différents ou deux températures différentes).


Molécules marquées
Le cyclotron IBA 18/9 Le cyclotron IBA 18/9 permet d’accélérer un faisceau de particules (18 MeV en protons ou 9 MeV en deutons) afin de produire les radio-isotopes utilisés en TEP : oxygène 15, azote 13, carbone 11 et fluor 18. Différentes cibles sont réparties autour de la culasse et permettent d’obtenir les radio-isotopes sous plusieurs formes chimiques utilisables en radio-synthèse : [11C]-CO2, [11C]-CH4, [18F]-F2, [18F]-F-, [13N]-NH3, [15O]-O2.
Tous ces radioéléments se caractérisent par une demi-vie très brève : 50% du radioélément produit a disparu par émission d'un positon au bout de 2 minutes pour l'oxygène 15, 10 minutes pour l’azote 13, 20 minutes pour le carbone 11, et 110 minutes pour le Fluor 18.
La très courte durée des radioéléments utilisés en TEP nécessite donc leur production sur le site même de l'utilisation.

La salle blanche est une pièce à atmosphère et à empoussièrement contrôlés, en légère surpression par rapport à l'extérieur. Les conditions de propreté, de stérilité sont appliquées aux personnels et matériels entrants permettent la production de produits injectables dans le respect des normes de l'industrie pharmaceutique.
La préparation à Cyceron des radiopharmaceutiques pour l'imagerie médicale TEP est réalisée dans une salle propre de classe D équipée de 4 cellules blindées (épaisseur : 7cm de plomb), et d'un système de répartition/stérilisation en classe A.

Informatique mutualisé
Le GIP CYCERON met à disposition des unités de recherche, les systèmes, outils, méthodes permettant la gestion et la valorisation des données produites dans les différents laboratoires constamment mis à jour. Pour assurer cette mission le GIP dispose :
• D’une salle informatique commune
• D’un cœur de réseau
• Stockage et archivage

Galerie